L’hiver glacial que nous venons de connaître vous a semblé interminable et vous n’en pouvez plus de voir toute cette neige sur votre terrain qui tarde à fondre ? Il vous faut des fleurs maintenant, là, tout de suite ? Vous pouvez toujours courir chez votre fleuriste pour acheter un bouquet de tulipes. Toutefois, il est possible de fleurir votre jardin ou votre terrasse dès maintenant, même s’il y reste encore quelques monticules de neige. N’attendez surtout pas que tout risque de gel soit écarté pour créer vos premiers arrangements de fleurs en contenant extérieurs. Plusieurs plantes à floraison printanière – convenant parfaitement à la culture en pot – sont particulièrement robustes et supportent bien les températures froides. Elles persistent à fleurir même lorsque survient une giboulée printanière !

Une fois l’hiver terminé, ce sont les plantes bulbeuses, comme les crocus (Crocus) et les perce-neige (Galanthus nivalis), qui égayent les premières nos jardins. Toutefois, si vous désirez cultiver ces végétaux dans des pots, c’est à l’automne qu’il faut les planter. En effet, sans une période de dormance au froid, la majorité des plantes bulbeuses à floraison printanière ne fleurissent tout simplement pas. À défaut d’avoir mis des bulbes en contenant l’automne dernier, vous pouvez tout simplement vous procurer des jacinthes (Hyacinthus), des narcisses (Narcissus) ou des tulipes (Tulipa) en fleurs, vendues en pot dans une jardinerie ou un magasin à grande surface, et les transplanter dans votre arrangement printanier. Une fois la floraison de ces plantes terminée, il n’y a qu’à les transplanter en pleine terre et à les remplacer par des annuelles à floraison estivale.

Un superbe arrangement composé de la pensée Delta® ‘Premium Persian Medley’ (Viola x wittrockiana Delta® ‘Premium Persian Medley’) et de la violette Penny™ ‘Primrose Bicolor’ (Viola cornuta Penny™ ‘Primrose Bicolor’), deux annuelles pouvant résister sans problème à des températures sous le point de congélation. On y retrouve aussi la betterave ‘Bull’s Blood’ (<em>Beta vulgaris</em> ‘Bull’s Blood’), une plante potagère au joli feuillage pourpre particulièrement résistante au froid.

D’autre part, il n’est pas nécessaire d’attendre la fin de mai ou le début de juin pour planter des annuelles dans les pots et les boîtes à fleurs. Les divers cultivars de mufliers (Antirrhinum majus), d’alysses (Lobularia maritima), de pélargoniums (Pelargonium) – appelés à tort géraniums – et de pensées (Viola x wittrokiana) fleurissent tôt au printemps et ne craignent pas les gels. Certains cultivars de pensées résistent à une température de près de –15 °C ! Bien qu’elles soient vendues en pots ou en caissettes dans certaines jardineries dès le mois d’avril, vous pouvez aussi propager aisément ces plantes chez vous à partir de semences.

Certains arbustes et vivaces dont la floraison est hâtive peuvent être plantés en contenant à l’extérieur au début d’avril, parfois dès la fin de mars. Les hellébores (Helleborus), les primevères (Primula), les pulmonaires (Pulmonaria) et les tiarelles (Tiarella) figurent parmi les premières plantes vivaces à fleurir au printemps. Pour leur part, les bruyères de printemps (Erica carnea) sont les premiers arbustes à fleurir au printemps, parfois aussi tôt qu’à la fin de mars dans le sud-est du Canada. En plus de présenter une abondante floraison rose ou blanche, certains cultivars de bruyères, comme ‘Ann Sparkes’ et ‘Golden Starlet’, possèdent un feuillage teinté de jaune ou d’orange.

Un arrangement en contenant composé de bruyères de printemps (Erica carnea) et de lierre commun (Hedera helix) peut être installé sur une terrasse dès l’arrivée du printemps.

D’autres arbustes à floraison très hâtive, tels que le forsythia ‘Northern Gold’ (Forsythia ‘Northern Gold’), l’hamamelis ‘Arnold Promise’ (Hamamelis x intermedia ‘Arnold Promise’) et les rhododendrons de la série April (Rhododendron April Series), peuvent également être intégrés très tôt en saison aux arrangements en contenant. Une fois leurs fleurs fanées, vous n’avez qu’à transplanter ces végétaux dans une plate-bande et les remplacer par d’autres plantes, annuelles ou vivaces, dont la floraison se déroule durant l’été.

Faites éclore le printemps dans votre jardin dès maintenant !